Où en sommes nous avec les tests sur les animaux ?

Bonjour à tous,

Vous n’êtes pas sans savoir que depuis le 11 mars 2013, les tests sur les animaux sont définitivement interdits en matière de cosmétiques uniquement, au sein de l’Union Européenne. Je souhaitais également rappeler que les tests de produits finis cosmétiques étaient déjà interdits depuis 2004.

souris_zoom

Ce qui change avec cette nouvelle loi, c’est que les ingrédients qui entrent dans la composition des produits à but uniquement cosmétiques n’ont plus le droit d’être testés sur les animaux. Il y a donc une interdiction totale d’importation de cosmétiques étrangers si les compagnies testent sur les animaux leurs produits finis ainsi que les ingrédients qui les composent lorsque ceux-ci ne sont utilisés que dans les produits cosmétiques.

Ainsi un ingrédient testé sur les animaux dans le cadre d’une autre industrie que celui de la cosmétique est autorisé dans les produits de cosmétiques puisqu’il n’est pas exclusif à ce domaine.

C’est ce dernier point qui pose d’ailleurs problème puisque certains y voient une manière de contourner les règles : la cosmétique va n’utiliser que des ingrédients qui auront été testés dans une autre industrie.

Et c’est là qu’entre en jeu la législation REACH (enregistrement, évaluation, autorisation et restriction des produits chimiques) créée le 1er juin 2007 : leur but est de protéger la santé humaine et l’environnement des risques de l’industrie chimique. REACH peut être vu comme une immense banque de données puisqu’elle encourage l’industrie chimique à partager ses résultats sur les produits chimiques testés sur les animaux dans le cadre de leurs recherches (plus précisément, les informations recueillies par REACH sont répertoriées par l’Agence européenne des produits chimiques dans le « Forum d’échange d’informations sur les Substances »). Ainsi des recherches qui auraient pu être faites en double (et donc des animaux utilisés) sont évitées. REACH encourage également de nouvelles méthodes de test ou méthodes alternatives(comme celles citées ici) et informe que le test sur les animaux n’intervient qu’en dernier recours.

On nous informe également que d’ici 2018, « tous les ingrédients en Europe devraient être enregistrés ». Ce qui sous-entend fin des tests sur les animaux dans toutes les industries (en dehors de nouvelles ressources découvertes).

Panda_WWF

Cependant on remarque que WWF après avoir encouragé REACH se met contre elle ! Pourquoi ? Il s’avère que les substances obtenues de la nature n’étaient pas soumis à un test sur les animaux et que maintenant, elles devront l’être. Sur des textes un peu moins officiels, on s’aperçoit également que les produits ayant déjà été testés sur les animaux doivent être re-testés afin de rentrer dans le cadre de REACH qui impose tout un tas d’informations. C’est aussi pour ce dernier point que Lush est contre REACH et le fait savoir haut et fort. Ils ont peur que des produits n’ayant jamais été testés sur les animaux et qui entrent dans la composition de leur produit depuis des années soient dorénavant testés pour entrer dans le « Forum d’échange d’informations sur les Substances » et être en règle avec la législation actuelle.

J’espère vous avoir un peu éclairé car il n’est pas facile de tout bien synthétiser. Toute fois soyons clairs et prenons un exemple. Le propylène glycol est utilisé dans différentes industries comme celui de la cosmétique, de l’alimentaire (émulsifiant de sauces), de la « mécanique » (pompe à chaleur, capteurs solaires, monde du spectacle…)… Selon ce document on s’aperçoit que le produit a déjà été testé sur les animaux. Seulement pour entrer dans le cadre de REACH il doit être re-testé. En effet, il doit être testé car il n’a pas pour but d’être uniquement retrouvé dans les cosmétiques.

ÉDIT 12/09/13 : une personne travaillant dans le milieu de la cosmétique vient de m’indiquer qu’un ingrédient étant utilisé dans une autre industrie que la cosmétique et étant testé sur les animaux est interdit « à moins qu’un dossier n’ai été fait pour attester de l’incapacité de remplacer l’ingrédient et donc une demande de dérogation ».
En clair s’il y a possibilité de remplacer l’ingrédient sans altérer la qualité du produit par un ingrédient non testé sur les animaux et donc strictement réservé à l’industrie cosmétique, cette dernière doit le faire !

En tant que totalement opposé(e) aux tests sur les animaux, allez-vous refuser d’utiliser un produit si tous les ingrédients n’ont pas pour but d’être uniquement retrouvés dans les cosmétiques ?

De mon point de vue, le combat sur les produits cosmétiques est acquis. On entend encore dire sur les forums que les produits cosmétiques sont testés sur les animaux alors qu’ils ne le sont plus, par manque de compréhension de la législation en vigueur. Si vous êtes vraiment dans l’optique d’interdire les tests sur les animaux de A à Z (ce que je comprends tout à fait), ce n’est plus la peine de prendre comme bourreau l’industrie cosmétique, mais plutôt le domaine alimentaire, automobiles… 😉

Bien sûr que cette loi n’est pas parfaite mais c’est quand même un petit pas pour l’Homme et un grand pas pour le monde animal.

logo_cruelty_free

Petite parenthèse concernant le label Cruelty Free qui n’est absolument pas quelque chose d’officiel : une marque est considérée Cruelty Free si leurs produits finis ne sont pas testés sur les animaux (les ingrédients peuvent donc l’être par leur fournisseur).

Quel est le lien avec mon blog ? Et bien je voulais tout simplement parler des marques coréennes importées en France en lien avec la nouvelle législation française. En Corée, nous trouvons KARA (korean animal rights advocates) qui est une organisation à but non lucratif qui répertorie sur sa liste des marques coréennes qui ne sont pas testées sur les animaux dont voici la liste officielle (à noter qu’elle répertorie aussi les marques occidentales importées dans leur pays).

Mise à jour en juillet 2013- Source

Mise à jour en juillet 2013- Source

En bleu = vegan. Je ne sais pas à quoi correspond la troisième colonne.

J’ai contacté les marques Missha et Tony Moly pour savoir s’ils comptaient s’allier à la cause KARA et je n’ai à ce jour eu aucune réponse. Toutefois, sur le compte Facebook de la boutique malilibulle, on a pu se rendre compte que les produits The Face Shop et Tony Moly n’allaient plus être vendus dans leur boutique puisqu’ils n’ont toujours pas signé cette « charte ». Ce qui laisse supposer bien des choses… Donc c’est bien beau de se revendiquer cruelty free mais dès qu’il faut signer, c’est autre chose !
Pour Missha, certains produits seraient testés et d’autres non. Vas savoir lesquels…

Concernant Nature republic, Baviphat, skinfood, holika holika et toutes les autres non citées, il s’avèrerait qu’il n’y ait aucune réponse aux questionnements KARA. Selon KARA, soit ils savent que les ingrédients sont testés et ils refusent de l’assumer, soit ils ne le savent pas et ne cherchent pas à le savoir par manque d’intérêt.

La marque Lioele à elle confirmer tester ses produits sur les animaux.

Je tiens à préciser que ce qui est cité juste au dessus ne sont que des bruits de couloir étant donné que la plupart des documents doivent être écrits en Coréen.

En ce qui concerne les maques japonaises, nous ne trouvons rien de très officiel à ce sujet. Cependant en se rendant dans les FAQ de la marque Hadalabo, on se rend compte qu’ils affirment ne pas tester sur les animaux et ne pas être Vegan (vu qu’ils utilisent des substances d’origine animale).
Sana ne teste pas sur les animaux car il appartient au groupe Noevir . Shiseido ne teste plus ses produits sur des animaux sauf si la loi l’y oblige (voir plus en détail ici) Et d’après la plupart des informations que j’ai eu, les marques japonaises ne testent pas sur les animaux (Meishoku, Ishizawa…).

La marque Taïwanaise ünt affirme également ne pas tester sur les animaux ici tout comme Naruko .

Concernant le marché des cosmétiques chinois, j’ai trouvé quelque chose de très intéressant qui aurait été mis en place en 2012. En effet, vous n’êtes pas sans savoir que pour qu’un produit soit mis en vente sur le marché chinois, les tests sur les animaux sont obligatoires. Les entreprises désirant obtenir le label HCS (liste et explications ici) ne devaient pas vendre de cosmétiques ayant été testés quelque soit le pays d’exportation. Seulement j’ai trouvé cette petite phrase « Pour cette raison, une condition a été explicitement ajoutée aux critères du label HCS : les entreprises ne peuvent exporter de produits cosmétiques sur le marché chinois, à moins qu’elles soient en mesure de prouver qu’elles sont exemptées des tests sur animaux » et là je me suis dit « ok mais comment peuvent-ils savoir s’ils peuvent être exemptés ? » et j’ai trouvé toute une liste d’ingrédients qui étaient exemptés de test en Chine ici avec leur concentration maximale indiquée (fichiers excel) !
Je ne vais pas vous cacher que je n’ai trouvé que peu d’informations sur le sujet mais on peut penser qu’un produit ayant tous ses ingrédients sur cette liste peut ne pas être obligé d’être testé sur les animaux. Je souhaite aussi préciser que les populations chinoises ont un réel intérêt (une prise de conscience) envers les animaux et recherchent de plus en plus de produits non testés.

Et j’espère également vous apprendre une bonne nouvelle en vous indiquant que l’Inde s’est rejoint récemment à l’Israël et aux 28 membres de l’Union Européenne dans la lutte contre les test sur les animaux dans les produits cosmétiques.

Je rappelle que cet article fait part des tests sur les animaux dans l’industrie cosmétique et absolument pas dans le pharmaceutique, l’agro-alimentaire,…

J’espère que cet article n’aura pas été trop imbuvable de part sa longueur mais ce sujet me tenait vraiment à coeur 🙂

Retrouvez-moi sur Twitter, Hellocoton, Facebook (n’hésitez pas à liker ma page <3) et n’oubliez pas de participer à mon sondage à droite ==>

ThePinkCat01 Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

21 réflexions sur “Où en sommes nous avec les tests sur les animaux ?

  1. Bonjour,
    bravo pour cet article documenté et instructif, et n’hésite surtout pas à en faire d’autres aussi long, surtout quand ils sont aussi intéressants 🙂

  2. Merci pour cet article on ne peut plus dans l’air du temps, et comme souvent avec toi, si bien et clairement rédigé. C’est vrai que ce n’est pas évident lorsque l’on souhaite rester fidèle à son éthique. J’avais lu le blog d’une beautysta philippine qui d’elle-même avait fait la démarche d’écrire à la KARA afin d’en savoir un peu plus sur le sujet. Je suis évidemment déçue pour Missha car je souhaitais quand même tester leur ligne Time Revolution White Cure qui correspond plus à mes besoins whitening+anti-aging : je sens que je vais me programmer une petite investigation, et peut-être qu’avec un peu de chance, cette gamme fait partie des produits qui ne sont pas testés… Sinon je savais pour Sana, Meishoku et Naruko d’où mon intérêt constant pour ces marques :).
    [juste pour info : c’est le but qui est « non lucratif » pas l’association > désolée, c’est l’enseignante perfectionniste qui cause ;)]

  3. Merci pour cet article très clair sur un sujet si délicat.
    Je voulais simplement revenir sur la question des marques de cosmétiques « asiatiques » et simplement rajouter celle-ci que penser des marques qui utilisent des animaux ou substances animales dans la composition de leur produits ????
    Je pense notamment aux nombreux produits formulés avec de la bave d’escargot

    • Ça c’est une autre histoire. On ne teste pas les produits sur les escargots, c’est plus une affaire « vegan ».
      Les escargots ne sont pas torturés pour en extraire la bave. Tu trouveras l’info sur le site de sasha des beautes testent et tu as aussi des vidéos d’exploitation sur YT.
      De plus des marques françaises utilisent également la bave (la prochaine sera l’oreal).

  4. Bonjour, petite rectification concernant la liste KARA :

    la 1ère colonne : Pas de test sur les animaux
    la 2ème : Sans ingrédients animal
    la 3ème : Pas d’export en Chine (la chine teste tout ce qui rentre dans le Pays sur les animaux)

    Par contre cette liste change beaucoup car l’Inde a choisi depuis peu de ne plus autoriser les tests sur les animaux !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s